Qui suis-je ?
Diplômée du Centre International d'Ostéopathie à Saint-Étienne, formation agréé par le Ministère de la Santé et des Sports.
Ce diplôme est délivré après 5 années d'études post-bac, incluant cours pratiques et théoriques, comportant 2 années de stage en clinique ostéopathique.
Plus de détails

L’ostéopathie : un mécanisme d’auto-guérison efficace

L’ostéopathie a vu le jour en 1874 sous l’impulsion d’Andrew Taylor STILL qui cherchait alors à comprendre pourquoi certains de ces contemporains survivaient ou non aux épidémies fort nombreuses à cette époque.

Lui vient alors à l’esprit que le corps possède ces propres facultés de guérison pouvant être limitées par des blocages, dites dysfonctions ostéopathiques. Une idée qui deviendra une des caractéristiques fondamentales de sa nouvelle approche qu’il nommera l’OSTEOPATHIE (du grec «os » et de pathos «venant de »).

Celui-ci posa les premiers fondements d’un nouvel art diagnostique et thérapeutique consistant d’une part, à examiner et traiter globalement un patient au lieu de traiter seulement sa maladie, d’autre part, à tenter de conserver la santé de l’individu en évitant qu’il contracte des maladies. Tout cela en favorisant la mobilité du corps dans son ensemble à travers tous ses composants comme les articulations, les muscles, les tendons mais aussi les viscères ou encore le crâne. L’ostéopathie est ainsi destinée à permettre au corps de se guérir lui-même en éliminant les blocages, internes ou externes, à son fonctionnement normal.

  L’ostéopathie : un mécanisme d’auto-guérison efficace

A.T. Still détermina également les 4 principes de bases nécessaires à la compréhension et donc à la bonne exécution de cette thérapie :

  • La structure gouverne la fonction et vice versa. Un organe ne pourrait fonctionner correctement que si sa configuration tridimensionnelle est conforme à ce qu’elle devrait être, et inversement.
  • La loi de l’artère est suprême. Toute structure non-lésée est capable de fonctionner normalement pour peu que sa vascularisation soit correcte.
  • Le corps est un tout. Chaque structure est liée à d’autres permettant ou non son bon fonctionnement au sein de l’organisme.
  • Le principe d’auto-guérison. Le corps dispose de nombreux systèmes de réparation, adaptation, défense ou compensation sur lesquels l’ostéopathe agit en fondant sa réflexion sur les conditions qui ont mis ces moyens en défaut et tentent de lever l’obstacle.

Pour plus de renseignements ou pour obtenir un rendez-vous, n’hésitez pas à contacter votre ostéopathe Heloïse Gilles au 07.81.61.71.40.